Profil

Policier depuis 1994, au cours des 2e et 3e années de sa carrière, Patrick Denis évolue simultanément au Service de police intermunicipale de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et du Service de police intermunicipale de Deux-Montagnes – Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Il choisit par la suite de poursuivre sa carrière au sein de ce qui deviendra le Service de police régionale de Deux-Montagnes, et qui changera d’appellation en 2015 pour Régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Il occupera tous les postes de la hiérarchie policière, passant d’agent temporaire à agent permanent, puis de sergent à enquêteur, inspecteur, inspecteur-chef et directeur adjoint, jusqu’à ce qu’il prenne les rênes de la fonction de directeur le 2 avril 2017.

Détenteur d’un certificat en gestion policière, Patrick Denis poursuit ses études universitaires dans le domaine de la sécurité publique, puisqu’il est toujours habité par la même passion que depuis son plus jeune âge pour le milieu policier.

MOT DU DIRECTEUR

Patrick Denis

À l’ère où le WEB est un moyen de communication privilégié pour rejoindre la communauté, il me fait plaisir de vous accueillir sur le site internet de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Les relations avec nos citoyens occupant une place majeure au sein de notre organisation policière, une mise à niveau constante de cet outil d’échanges va de soi.

À titre personnel, j’ai des valeurs profondes d’intégrité et de respect, lesquelles rejoignent directement la mission de notre service de police. À titre de directeur, je souhaite poursuivre ce qui a été amorcé par mes prédécesseurs des dernières années, à savoir une étroite collaboration avec les élus des 4 villes et municipalités que nous desservons, et ce, afin de favoriser la proximité avec tous les citoyens de notre territoire.

Je crois profondément en une approche communautaire axée sur le développement de la jeunesse afin qu’encore demain, nos villes et nos municipalités soient peuplées de citoyens adultes responsables.

N’hésitez pas à communiquer avec nous en utilisant les liens de notre site internet. Encore une fois, chers internautes, bienvenue!

Le directeur,
Patrick Denis

Mission

Respect – Intégrité – Fierté

Par une approche de proximité avec les citoyens des 4 villes et municipalités desservies, maintenir la paix et la sécurité publique, prévenir et combattre le crime, faire respecter les lois et règlements en vigueur, sauvegarder les droits et les libertés et coopérer avec la communauté dans le respect du pluralisme culturel.

Vision

Assurer la qualité de vie des citoyens en contribuant à réduire la criminalité, en favorisant le sentiment de sécurité et en développant un milieu de vie paisible et serein, dans le respect des droits et libertés garantis par les Chartes canadienne et québécoise.

HISTORIQUE

D’un Service à une Régie

Février 1992 – La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac confie par délégation de compétences son service de police à celui de la Ville de Deux-Montagnes, donnant naissance au Service de Police Intermunicipale Deux-Montagnes / Sainte-Marthe-sur-le-Lac. À cette époque, Deux-Montagnes comptait 17 policiers et Sainte-Marthe-sur-le-Lac 9 policiers.

1er décembre 1997 – Le Service de police régionale de Deux-Montagnes est créé lorsque les municipalités de Pointe-Calumet et de Saint-Joseph-du-Lac délèguent à leur tour leurs compétences en matière de services policiers à la Ville de Deux-Montagnes. À cette époque, Pointe-Calumet comptait sur 2 policiers en saison hivernale et 4 policiers en saison estivale. Saint-Joseph-du-Lac était pour sa part desservie par la Sûreté du Québec.

26 août 2002 – Le Service de police régionale de Deux-Montagnes reçoit l’approbation du Ministère de la Sécurité publique pour la dispense de services de niveau 2 sur son territoire, c’est-à-dire : obligation d’offrir des services spécialisés tels que la surveillance maritime, une section d’identité judiciaire, un agent de renseignements criminels, etc.

13 juin 2015 – La ministre de la Sécurité publique décrète la création de la Régie de police du Lac de Deux-Montagnes qui succède au Service de police régionale de Deux-Montagnes, ayant comme membres les municipalités de Pointe-Calumet et de Saint-Joseph-du-Lac, ainsi que les villes de Deux-Montagnes et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

ADMINISTRATION

Yvon Lemelin, MBA, CPA, CA, directeur administratif

L’administration de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes, bien que moins visible que le personnel des services policiers, constitue un élément tout aussi important et essentiel au bon fonctionnement de l’organisation. Monsieur Yvon Lemelin, directeur administratif, veille au bon déroulement des activités administratives, entre autres la comptabilité, la planification budgétaire, les besoins technologiques et matériels, l’entretien préventif du bâtiment, la gestion des demandes d’accès à l’information et ce, sans oublier son rôle de secrétaire-trésorier de la Régie.

Il est assisté dans sa fonction par une équipe expérimentée et dévouée qui compte dans ses rangs une adjointe à la direction, une adjointe à la comptabilité et une adjointe à la rémunération. Le service est également doté d’une archiviste.

Les divisions Gendarmerie et Enquêtes bénéficient quant à elles de l’assistance de deux adjointes aux services policiers. Enfin, deux préposés aux services policiers s’assurent d’accueillir avec respect et professionnalisme les citoyens se présentant au poste de police, tout en apportant un support quotidien aux activités des forces de l’ordre.

Détenteur depuis 1986 d’un titre de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA), et depuis 2000 d’une Maîtrise en administration des affaires pour cadres en immobilier (MBA), monsieur Lemelin a occupé pendant de nombreuses années des postes de direction financière et administrative dans les domaines de la gestion immobilière et de l’enseignement privé. Il est entré en fonction au Service de police régionale de Deux-Montagnes en novembre 2014 afin de préparer la transition vers la structure actuelle.  Par sa polyvalence et son expertise, il contribue depuis juin 2015 à l’essor de la Régie.

ÉTAT-MAJOR

L’état-major est composé du directeur de la Régie, de l’inspecteur à la gendarmerie et de l’inspecteur aux enquêtes criminelles. Les inspecteurs assurent le fonctionnement efficace et professionnel de leurs services respectifs. Le directeur veille au déroulement cohérent de l’ensemble de l’organisation policière. Cette équipe a pour mission que la Régie soit un service compétent, professionnel et fiable auprès de la communauté.

Jean-Philippe Labbé, inspecteur – Division des enquêtes criminelles

C’est au cours de l’an 2000 que Jean-Philippe Labbé entame sa carrière policière au sein du Service de police de la Ville de Saint-Eustache. Deux ans plus tard, il se joint au rang de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes. Initialement patrouilleur, il est promu agent senior puis est assigné à la fonction de sergent à la Division de la gendarmerie. Il oriente par la suite sa carrière vers les enquêtes. En 2009, il devient sergent-détective et se spécialise dans les dossiers d’agressions sexuelles et de crimes économiques. Il occupe ce poste jusqu’à sa promotion d’inspecteur à la Division des enquêtes criminelles en 2017. 

En 2020, il devient également responsable de la Division des relations avec la communauté, en plus de gérer les relations avec les médias et de chapeauter le volet de recrutement du personnel policier.

Jean-François Boisvert, inspecteur – Division de la gendarmerie

Dès le début de sa carrière policière en 2007 au sein de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes, Jean-François Boisvert touche à plusieurs sphères d’activités en étant assigné notamment aux tâches d’agent de liaison et à la Division des enquêtes criminelles. C’est en 2013 qu’il réussit avec brio le processus de promotion visant un poste de superviseur à la gendarmerie, à la suite de quoi il est nommé agent senior d’une équipe de patrouilleurs. Il est promu au titre de sergent en 2017. Toujours autant passionné par le domaine policier, il entame en 2019 le processus de promotion visant le poste d’inspecteur à la gendarmerie. Il occupe cette fonction depuis septembre 2020.

Ayant fait des études universitaires en psychologie en 2003, Jean-François Boisvert poursuit son perfectionnement professionnel et complète un baccalauréat en gestion policière.