Capacités affaiblies

Alcool ou drogue au volant, même conséquences

 

La conduite avec les facultés affaiblies, par l’alcool ou par la drogue, est une infraction criminelle.  Les conséquences possibles sont les mêmes : suspension/révocation du permis de conduire, saisie du véhicule, amende, programme d’évaluation du comportement, antidémarreur éthylométrique obligatoire, casier judiciaire, etc.

 

Chaque année, entre 2013 et 2017, les accidents dus à l’alcool ont causé en moyenne :

  • 100 décès (28 %)
  • 220 blessés graves (14 %)
  • 1 800 blessés légers (5 %)

 

Au cours de ces mêmes années, chez les conducteurs décédés dans un accident de la route au Québec :

  • 34 % avaient des drogues licites ou illicites dans le sang
  • 20 % avaient du cannabis dans le sang (37 % de ces conducteurs décédés avaient entre 16 à 24 ans).

 

Le 28 novembre dernier, une opération nationale concertée fut déclenchée partout dans la province de Québec.  Cette opération s’échelonnera jusqu’au 31 décembre prochain.  Au cours de cette période, les services de police effectueront des vérifications intensives de la capacité de conduire des automobilistes sur les routes du Québec.

Conduire avec les facultés affaiblies par l’alcool ou par la drogue est un comportement dangereux et est sévèrement puni par le Code criminel et le Code de la sécurité routière.

 

Les policiers ont recours à une multitude de moyens pour détecter une personne qui conduit sous l’effet de l’alcool ou de la drogue.  L’échec aux tests du policier expert en reconnaissance de drogues entraîne automatiquement chez le fautif la suspension immédiate de son permis de conduire pour 90 jours.  En cas de récidive, le véhicule sera saisi pour 90 jours.  Le résultat de ces tests peut aussi mener à des accusations criminelles.

 

Il existe plusieurs alternatives afin d’éviter de conduire avec les facultés affaiblies, entre autres : transport en commun, taxi, services de raccompagnement, conducteur désigné ou hospitalité.  Il faut être prévoyant et définir son moyen de transport de retour à la maison avant de partir, ou de revoir ses plans si cela est nécessaire.

 

Si vous pensez qu’une personne de votre entourage a les facultés affaiblies par l’alcool ou par la drogue, il est préférable de l’empêcher de conduire son véhicule et de l’aider à trouver une solution pour retourner chez elle en toute sécurité.

 

Toute l’équipe de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes vous souhaite une très heureuse période des fêtes et vous rappelle que nous avons tous une responsabilité (conducteurs, passagers, amis, famille…) afin d’éviter qu’un conducteur ayant les capacités affaiblies prenne la route.

infocrime_144x72px
cavac_144x72px
amber_100x50px

RÉGIE DE POLICE DU LAC DES DEUX-MONTAGNES

Il est prioritaire d’offrir à la communauté un service transparent et intègre de proximité et d’écoute. Le respect de l’individu et de la propriété forment l’assise de chacune des interventions auprès des citoyens.

ADRESSE

615, 20ème avenue
Deux-Montagnes (Québec) J7R 6B2

Téléphone : 450 473-4686